Le Peuple des Dunes

Forum dédié au projet d'extraction de sable entre Gâvre et Quiberon par le groupe Lafarge
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Pour lancer la discution...

Aller en bas 
AuteurMessage
Bruno Corpet
Militant engagé
Militant engagé
avatar

Nombre de messages : 218
Localisation : Larmor-Plage,Morbihan,France
Date d'inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Pour lancer la discution...   Dim 4 Mar - 11:23

Lors des soirées débats des intervenants ont exprimés leurs inquiétudes face aux conséquences d'une opposition au projet d'extraction.

Par exemple : "je ne soutien pas le collectif si c'est pour dire aller extraire votre sable ailleurs... Chez les autres oui, mais pas chez nous... Refuser l'extraction cela revient à refuser des emplois à Lorient... Un bateau de moins et que devient le port de Lorient... Il faut du sable pour la construction dans le Morbihan...

Vous avez certainement d'autres objections ou des réponses à celles proposées ...
Inscrivez vous et venez exprimer votre point de vue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.larmor-plage-blog-citoyen.com/
Pentagouet
Mobilisé
Mobilisé
avatar

Nombre de messages : 40
Localisation : Kerlan (Belle-île) - Biarritz
Date d'inscription : 05/03/2007

MessageSujet: Natura 2000   Mar 6 Mar - 11:19

Bonjour,
Une chose est claire dans cette histoire, c'est que si la zone d'extraction est située dans le périmètre d'une zone protégée par le plan Natura 2000, le projet est automatiquement hors-la-loi et caduque. Et il nous semble que ce soit le cas.
Nous avons il y a quelque temps envoyé de manière collective un mail-question sur le sujet à différents interlocuteurs, à savoir Lafarge, l'IFREMER, la Fondation Nicolas Hulot et le groupe Natura 2000 au gouvernement. Seul Lafarge a répondu...

Citation :
Réponse de Stéphanie Tessier, directrice de la communication de l'entreprise Lafarge aux enfants de Belle ile:

Monsieur le Président,

Vous avez émis le souhait d’en savoir plus sur le projet « Sud-Lorient » et je vous remercie infiniment de votre démarche.
Vous trouverez ci-dessous des éléments de réponses à vos questions.

Information et consultation du public

Le projet « Sud-Lorient » en est aujourd’hui au stade de la recherche (cette étape est appelée PER pour Permis de Recherche Exclusif). Cette phase de recherche a pour but de déterminer la faisabilité environnementale et technique du projet d’extraction de granulats marins. Elle doit également étudier la nature et la qualité du gisement de sable.
Une fois cette phase de recherche achevée et dans l’hypothèse où elle
s’avérait concluante, Lafarge déposerait une demande de concession qui donnerait notamment lieu à une enquête publique dans les différentes communes concernées par le projet.

La phase de recherche ne comporte aucune obligation légale d’information du public ou des élus, puisqu’il ne s’agit que de travaux de recherche.

Pourtant, afin de poursuivre la concertation engagée dès 2003 par Lafarge sur ce projet, notamment auprès des élus locaux, Lafarge a volontairement demandé la création, en 2005, d’un Comité de suivi, sous la présidence de M. le Sous-préfet de Lorient.
Le CLIS (Comité Local d’Information et de Suivi) rassemble les élus des
communes environnantes, les représentants des administrations concernées et de l’IFREMER, les associations locales de protection du littoral, les comités locaux de pêche et les trois sociétés en charge du projet de recherche : la Société Rennaise de Dragages, filiale de Lafarge Granulats et GSM et Granulats Ouest, filiales d’Italcementi.

Le CLIS se réunit chaque trimestre pour faire un point sur l’avancement des recherches. Il dispose de l’intégralité des résultats des études
scientifiques menées durant la phase de recherche.

La volonté de Lafarge est claire : informer le plus largement possible sur le projet « Sud-Lorient » et mener une concertation approfondie, allant bien au-delà des obligations réglementaires.


Etude de l’environnement maritime et sous-marin

Depuis l’obtention du Permis Exclusif de Recherche, des études ont été
menées, par des bureaux d’études indépendants, sur l’impact de l’extraction sur le littoral (modélisation des courants maritimes, exoscopie...).
Elles ont toutes, sans exception et sans équivoque possible, démontré
l’absence de conséquences sur la ligne de côte.
En ce qui concerne Belle-Ile en particulier, la zone d’extraction est trop éloignée de l’île pour avoir une incidence quelconque sur ses plages. Les
études le prouvent.
En plus de l’éloignement de la zone, de sa taille très réduite, et de sa
profondeur, les courants maritimes quasiment nuls sur cette zone expliquent cette absence d’impact.

Les résultats de ces études ont déjà été communiqués au CLIS. D’autres études sont également en cours, notamment sur l’environnement biologique (poissons), pour vérifier que la zone actuellement couverte par le PER n’est pas une zone de frayère ni de nourricerie spécifique.

Si une demande de concession était déposée, s’ensuivrait alors une phase de 3 ans d’instruction qui comprendrait notamment une étude d’impact sur l’environnement. S’il s’avérait, à tout moment, que le projet puisse nuire à l’environnement, Lafarge s’engage à y mettre fin immédiatement.

La préservation de l’environnement est au cœur des préoccupations du projet « Sud-Lorient », comme il est au cœur de toute action entreprise par Lafarge.


10 cm d’extraction par an

L’extraction envisagée correspondrait à un prélèvement de 10 cm de sable par an sur une surface de 3 à 4 km2.
Rappelons que la zone est tapissée de sable uniquement. Il n’y a ni coraux, ni flore qui puissent être endommagés par une éventuelle extraction. Des études sont de plus en cours pour déterminer l'existence ou non d’un potentiel impact sur les activités de pêche.
Si les résultats des études mettaient en lumière un danger pour
l’environnement marin, Lafarge mettrait fin au projet « Sud-Lorient ».


Dans les prochaines semaines, Lafarge mettra à la disposition du grand public des informations détaillées sur le projet ainsi que les résultats des études scientifiques indépendantes menées jusqu’alors.

D’ici là, nous restons à votre disposition pour répondre à toute autre question que vous pourriez vous poser.

Je vous prie de croire, Monsieur le Président, à l’assurance de ma considération distinguée,

Stéphanie Tessier

On peut penser ce qu'on veut de cette réponse, mais il faut savoir que toutes les entités avaient été prévenues de la parution de leur réponse sur le net. Je ne pense pas que chez Lafarge, ils soient fous au point de répondre aussi catégoriquement en sachant cela.

Il faut garder à l'esprit que pour l'instant, ce n'est qu'un projet, et qu'il ne verra le jour que si il s'avère neutre pour l'environnement, pas forcément parce que Lafarge s'y engage, mais de toutes façons parce que nous ne les laisserons pas faire s'il y a risque avéré.

Donc ce qui est important pour l'instant, c'est de constituer un faisceau d'arguments visant à prouver la nocivité du projet, et ce de manière scientifique si possible et irréfutable. On ne peut pas se battre face à des gens aussi puissants sans avoir dans sa poche un certain nombre d'arguments valables.

Attention, je ne dis pas que le projet n'est pas bon pour tout : il a certainement une justification économique tout à fait valable (emploi, construction, etc.), il ne semble tout simplement pas à sa place. Irait-on installer une carrière de granit à côté du Mont-Saint-Michel ?
Alors il serait peut-être bon de faire aussi des propositions de lieux d'extractions plus neutres et plus consensuels.

La contestation ne me semble valable qu'accompagnée de concertation...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bruno Corpet
Militant engagé
Militant engagé
avatar

Nombre de messages : 218
Localisation : Larmor-Plage,Morbihan,France
Date d'inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: Pour lancer la discution...   Mar 6 Mar - 14:30

Pentagouet a écrit:
Bonjour,
Une chose est claire dans cette histoire, c'est que si la zone d'extraction est située dans le périmètre d'une zone protégée par le plan Natura 2000, le projet est automatiquement hors-la-loi et caduque. Et il nous semble que ce soit le cas.
Nous avons il y a quelque temps envoyé de manière collective un mail-question sur le sujet à différents interlocuteurs, à savoir Lafarge, l'IFREMER, la Fondation Nicolas Hulot et le groupe Natura 2000 au gouvernement. Seul Lafarge a répondu...

(...)

On peut penser ce qu'on veut de cette réponse, mais il faut savoir que toutes les entités avaient été prévenues de la parution de leur réponse sur le net. Je ne pense pas que chez Lafarge, ils soient fous au point de répondre aussi catégoriquement en sachant cela.

Il faut garder à l'esprit que pour l'instant, ce n'est qu'un projet, et qu'il ne verra le jour que si il s'avère neutre pour l'environnement, pas forcément parce que Lafarge s'y engage, mais de toutes façons parce que nous ne les laisserons pas faire s'il y a risque avéré.

Donc ce qui est important pour l'instant, c'est de constituer un faisceau d'arguments visant à prouver la nocivité du projet, et ce de manière scientifique si possible et irréfutable. On ne peut pas se battre face à des gens aussi puissants sans avoir dans sa poche un certain nombre d'arguments valables.

Attention, je ne dis pas que le projet n'est pas bon pour tout : il a certainement une justification économique tout à fait valable (emploi, construction, etc.), il ne semble tout simplement pas à sa place. Irait-on installer une carrière de granit à côté du Mont-Saint-Michel ?
Alors il serait peut-être bon de faire aussi des propositions de lieux d'extractions plus neutres et plus consensuels.

La contestation ne me semble valable qu'accompagnée de concertation...

Voila le cœur du sujet bien mis en évidence

Quelques éléments :

- le site d'extraction prévu n'est pas dans la zone Natura 2000, mais il en est proche.

- Lafarge est une entreprise "citoyenne" mettant en avant le souci du "développement durable", mais ... : Lafarge finance est le donneur d'ordre et le financeur des études dont elle présente les résultats comme irréfutables sur son site consacré au projet Sud Lorient. Site qu'elle n'a ouvert que sous la pression du mouvement d'opposition en train de prendre forme !

- Pour le déplacement du sable il n'existe pas d'étude globale et dans la durée, par exemple les études sur l'effet de l'extraction de sable pour la construction de la base des sous marins et pour la reconstruction de Lorient semblent n'être que partielles et si on écoute le professeur Yves Lebahy, les effets sont en décalage dans le temps. Ce n'est qu'après plusieurs décennies que l'effet est visible.

Cela n'engage que moi, mais après avoir écouté Lebahy, téléchargé et lu de nombreuses études en lignes sur le sujet, il me semble que personne n'est capable de donner une réponse ferme pour les mouvements de sable à plus de 20 mètres de profondeur sur une durée de plus de 30 ans ... le doute est donc fortement permis

Pour la faune et la flore le doute sur l'impact est encore plus fort puisque les études présentées par Lafarge sur son site semblent (sauf erreur) ne s'intéresser qu'aux espèces "dites utiles, nobles, ...) alors que Le Visage et Mollo mais aussi d'autres scientifiques (qu'il faudrait ressenser) aindiquent une présence importante de vie dans le sable en profondeur...

Le sable du gisement est un sable de "grande qualité" pour le béton et il semble qu'il soit rare et qu'une exploitation industriel pour l'utiliser à monter des parpaings est équivallent à donner du caviar à manger aux cochons. Le problème de la construction notamment dans le Morbihan demande une véritable remise en cause des pratiques et des matériaux utilisés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.larmor-plage-blog-citoyen.com/
carcantew
Mobilisé
Mobilisé


Nombre de messages : 49
Localisation : Belle Ile en Mer
Date d'inscription : 06/03/2007

MessageSujet: Re: Pour lancer la discution...   Mar 6 Mar - 19:14

La dedans, une question reste posée:
Pourquoi Ifremer, Nicolas Hulot et Natura 2000 n'ont pas répondu aux mails personnels qui leur ont été envoyés ?

Rien que cela entache la nature de ces organisations.
à mon sens du moins...

pirat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bruno Corpet
Militant engagé
Militant engagé
avatar

Nombre de messages : 218
Localisation : Larmor-Plage,Morbihan,France
Date d'inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: Pour lancer la discution...   Mar 6 Mar - 19:55

carcantew a écrit:
La dedans, une question reste posée:
Pourquoi Ifremer, Nicolas Hulot et Natura 2000 n'ont pas répondu aux mails personnels qui leur ont été envoyés ?

Rien que cela entache la nature de ces organisations.
à mon sens du moins...

pirat

Je rajouterais, pourquoi le projet d'extraction est resté pendant plusieurs années dans les mains de spécialistes, de responsables politiques et administratifs sans que l'on en fasse communication ?

C'est presque en fin de parcours, qu'il y a communication !!!

Des années ont passé et à la pointe des blagueurs à Larmor on entend :

"le beau bateau" ...
"il est tout plein de beau sable" ...
"tu sais celui avec lequel j'ai construit ma belle maison"
"dommage qu'il n'y ait plus de poissons, près de la côte"
"à la criée de Lorient le poisson il arrive en camion maintenant"
"comme à Rungis ?...

Tu blagues ?"


M
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.larmor-plage-blog-citoyen.com/
carcantew
Mobilisé
Mobilisé


Nombre de messages : 49
Localisation : Belle Ile en Mer
Date d'inscription : 06/03/2007

MessageSujet: Re: Pour lancer la discution...   Mer 7 Mar - 14:01

Bonjour,

Blague ou vision d'avenir ?
Ne serait ce pas l'expression typique de la sagesse populaire ?

Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bruno Corpet
Militant engagé
Militant engagé
avatar

Nombre de messages : 218
Localisation : Larmor-Plage,Morbihan,France
Date d'inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: Pour lancer la discution...   Mer 7 Mar - 21:12

Si je redeviens sérieux, study je ne suis pas aussi catégorique contre ces organisations écologique qui acceptent le soutien des entreprises, ni d'ailleurs contre les entreprises ayant une démarche "sociétal" comme le fait Lafarge par ailleurs.

Lafarge est loin d'avoir que des torts, sa demande de prospection avant exploitation ne vient pas d'une lubie soudaine de son PDG ! Il y a un marché, une demande et aussi des politiques et des administratifs favorables.

Lafarge est leader dans son domaine et ne peut pas laisser à d'autre un stock de sable de cette qualité de ce tonnage.

L'entreprise n'est finalement la que pour faire son métier et nous nous trompons peut-être d'adversaire ? Avant que le projet ne sorte au grand jour des négociations ont eu lieu pendant plusieurs années. On ne négocie pas seul !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.larmor-plage-blog-citoyen.com/
carcantew
Mobilisé
Mobilisé


Nombre de messages : 49
Localisation : Belle Ile en Mer
Date d'inscription : 06/03/2007

MessageSujet: Re: Pour lancer la discution...   Jeu 8 Mar - 12:34

Bonjour,
Je ne crois pas que Lafarge soit notre adversaire en titre. En effet, seule cette entreprise a eu la courtoisie de répondre aux mails qui lui ont été envoyés.
Les autres organisations auraient aussi pu répondre: ne serait-ce que d'une fin de non recevoir.
Mais une non réponse a toujours quelque part une consonnance de mépris.

Ce que je n'accepte pas, c'est la dégradation de notre mer, de nos côtes et de l'environnement que nous laisserons à nos enfants?

Y aura t'il possibilité de rétablir cette surface après?
Non je ne crois pas.
Alors, me semble t'il, qu'après des travaux importants, on demande souvent aux entreprises de rétablir le site!
Et la?



Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bruno Corpet
Militant engagé
Militant engagé
avatar

Nombre de messages : 218
Localisation : Larmor-Plage,Morbihan,France
Date d'inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: Pour lancer la discution...   Jeu 8 Mar - 14:46

carcantew a écrit:
Bonjour,
Y aura t'il possibilité de rétablir cette surface après?
Non je ne crois pas.
Alors, me semble t'il, qu'après des travaux importants, on demande souvent aux entreprises de rétablir le site!
Et la?

Voilà un angle intéressant, surtout que Lafarge dans sa communication vente ses remises en état des carrières après l'exploitation.

Mais ici on peut se demander comment il prévoit de le faire... en remettant du sable pas exploitable pour le ciment ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.larmor-plage-blog-citoyen.com/
hector
Apprenti débutant
Apprenti débutant


Nombre de messages : 2
Localisation : riantec
Date d'inscription : 18/06/2007

MessageSujet: Re: Pour lancer la discution...   Lun 18 Juin - 13:51

Bonjour à tous.

Je suis d'accord avec le fait que Lafarge n'est pas l'ennemi en soi, il y a une demande de sable, donc, extraction, c'est la logique implacable de l'économie de marché.
C'est le point faible de ce système: si pas de consommation, le sytème disparraît.
Appliqué à ce qui nous intérresse ici, pour gagner la bataille il ne faudrait pas oublier les consommateurs de sables, c-a-d NOUS!!
C'est NOUS qui avons fait venir Lafarge, c'est notre façon de vivre qui l'a attiré: si l'on veut que Lafarge parte, nous devons lui dire: merci, mais le sable, finalement, on va faire sans...

Ceci dit, Lafarge a senti l'argent frais, il ne va pas y renoncer si facilement, surtout qu'il a des appuis haut placés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pour lancer la discution...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pour lancer la discution...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» PRÉDICTION POUR 2009...SELON GINETTE BLAIS ASTROLOGUE
» Dukan pour perdre moins de 5kg... ça m'inquiète...
» Projet mini-bibliothèque en centre de loisirs pour enfants
» Comment faire une croix pour indiquer le décès
» Sport pour affiner la silhouette

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Peuple des Dunes :: Discussions sur l'opposition au projet d'extraction de sable :: On débat sur l'opposition au projet d'extraction de sable-
Sauter vers: